Le massage Jin Shin Do, la technique d’acupression

Le Jin Shin Do est une technique de massage thérapeutique chinois basée sur l’acupression. Il vise particulièrement à libérer le patient des tensions physiques et émotionnelles. Il est issu de la combinaison de deux méthodes d’acupression traditionnelles dont l’une d’origine chinoise et l’autre japonaise. Il inclut également le savoir-faire psychothérapeutique occidental et la philosophie taoïste.

Origine du Jin Shin Do

L’histoire du Jin Shin Do révèle qu’il s’agit d’une technique perfectionnée dans les années 1970. Elle a vu le jour aux Etats-Unis et c’est la psychothérapeute Iona Marsaa Teeguarden qui l’a mise au point. En étudiant le Jin Shin Jyutsu qui n’est autre qu’une technique d’acupression japonaise et le Qi Gong, une méthode thérapeutique traditionnelle chinoise, elle a su synthétiser ces deux techniques pour en créer une nouvelle mettant en relation les méridiens et les émotions. Par ses découvertes, elle a trouvé le moyen de relâcher les tensions musculaires chroniques et apaiser les émotions reliées aux méridiens.

Les bienfaits du massage Jin Shin Do

Jusqu’à nos jours, aucune étude scientifique n’a réellement montré les bienfaits du Jin Shin Do. Ces derniers sont surtout relevés à partir des observations cliniques faites au cours de son application. Les résultats sont généralement indicateurs de son efficacité. Et apparemment, cette technique de massage chinoise aide à dissiper le stress et à réduire les tensions chroniques. En outre, elle aide à focaliser l’énergie en soi et soulage certaines douleurs. En somme, le Jin Shin Do incite à la détente et favorise le bienêtre physique. A titre d’exemple, il réduit les sensations de fatigue, régularise le fonctionnement du système respiratoire et résout les problèmes gynécologiques tels que les troubles menstruels.

Comment se déroule une séance de Jin Shin Do ?

Contrairement à certains types de massage, au cours d’une séance de Jin Shin Do, le patient ne se déshabille pas. Au début, le thérapeute sollicite le patient à se concentrer sur ce qui se passe en lui. Ainsi, allongé sur la table de massage, il adopte un état de méditation. Le praticien peut aussi le suggérer de régulariser sa respiration de manière à se détendre. Ce n’est qu’après ce focusing qu’il commence à stimuler un point particulier du corps situé dans la région endolorie ou dans la zone de tension. Par la simple pression des mains, il réoriente la circulation de l’énergie du patient et relâche toutes sa tension. De la stimulation du point focal et la concentration sur les émotions résulte la guérison et le bienêtre. À noter que malgré le fait qu’il s’agisse d’une méthode thérapeutique douce, ce traitement est déconseillé aux femmes enceintes. Et en cas de doute, le praticien doit encourager le patient à voir un spécialiste.