Le massage Tui na, une version tonique

Le Tui Na est une technique de massage thérapeutique représentant une branche de la médecine traditionnelle chinoise. Elle répartit les énergies du corps en vue d’équilibrer le yin et le yang et stimule les aptitudes du patient à s’autoguérir. Pour la mettre en pratique, il est nécessaire de bien connaître l’anatomie.

Comment procède le praticien au cours d’une séance de Tui Na ?

Le rituel se pratique à sec et le patient garde tous ses vêtements sur lui. Au début de la séance, le masseur l’invite à s’installer sur la table de massage en s’allongeant sur le ventre. À partir de techniques spécifiques telles que la stimulation manuelle des méridiens, la pression des points d’acupuncture, la friction et le pétrissage, il commence à repérer les tensions. Il parcourt d’abord le dos, puis la nuque en continuant de descendre progressivement le long du corps. Il peut enchaîner avec des mouvements de frottement et quelques tapotements sur les zones sensibles. Rappelons que le but principal de ce type de massage est d’atteindre les zones de réflexe en suivant le chemin des méridiens. Ces manœuvres permettent alors de soulager certains maux, d’apaiser l’esprit selon la tradition feng-shui et permet un total rééquilibrage.

Les résultats attendus

D’après les observations faites sur les patients ayant suivi des séances de Tui Na, on peut conclure que cette pratique a un effet dynamisant. Cet état persiste durant un bon bout de temps ce qui favorise un bienêtre durable. En même temps, la stimulation des méridiens permet de recouvrir une totale vitalité. Par conséquent, au cours d’une séance, non seulement le patient évacue ses tensions mais il renforce également son corps. Grâce à cet effet tonique, le massage Tui Na réduit rapidement les sensations de fatigue et de lassitude.

Un massage qui requiert différents accessoires

Le Tui Na se diffère des autres massages par le fait qu’il nécessite certains accessoires pour optimiser les résultats. En effet, le praticien ne fait pas seulement usage de ses mains pour travailler les zones sensibles du corps. Il peut recourir à des outils à l’instar de la spatule à corne de vache dont les bords sont arrondis. Cet accessoire par exemple sert à racler la couche grasse enveloppant la peau. Ainsi, cette manipulation indolore permet d’éliminer les toxines et stimuler la circulation sanguine. Certains thérapeutes choisissent d’utiliser des moxas préparés à base de plantes d’Hymalaya. Ces accessoires se présentent sous forme de cigare à consumer aux alentours des points d’acupuncture. La chaleur qu’ils diffusent réchauffe les méridiens ce qui relance ensuite les flux d’énergie de tout le corps. Le patient s’en sort alors allégé, revigoré et apaisé.